Aller au contenu

Archives

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

A l'occasion de l'anniversaire de la librairie en 2019, nous avons édité et offert un livre de souvenirs. Voici donc les meilleurs moments de rencontres de nos dix premières années...

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

Gilles Clément – Le Grand B.A.L. – Actes sud

30 mai 2018

C’est tout un univers qui débarque dans un lieu avec l’arrivée de Gilles Clément. Paysagiste de renom, savant botaniste, son courant de pensée est d’une impressionnante simplicité (donc très accessible) mais elle est nourrie par un savoir scientifique énorme, toujours en mouvement, comme son jardin. Oui, car la pierre d’achoppement de sa pensée est un laboratoire d’observation du génie naturel qu’il a construit entre 1977 et 1983 dans la Creuse et dont il a publié le récit en 2009 sous le titre Le Salon des berces. C’est aussi son lieu d’habitation, de travail, d’où est née une impressionnante collection de jardins créés dans le monde entier. C’est un homme discret et doux, au regard rieur et émerveillé, pédagogue serein comme assuré dans ses convictions mais aussi soucieux de les transmettre intelligiblement. Pourtant, en matière d’écologie, il y a de quoi s’affoler !

C’est d’ailleurs en s’essayant pour la première fois à la fiction – et même à la science-fiction ! – que Gilles Clément pose la question de l’avenir. Le Grand B.A.L. est lui aussi un livre-laboratoire. Son titre fait référence à l’existence d’un consortium international : Banques – Assurances – Laboratoires, qui a pris le contrôle de la planète après une ravageuse « guerre des nuages ». Mais le plus petit et le plus rapide mammifère de l’espèce animale, la musaraigne Zéphirine, vient d’échapper au contrôle et c’est tout le système qui se met à trembler. Voilà en quelques mots le point de départ de ce roman à la fois baroque et engagé, proposition d’une anticipation plausible mais non dénuée de sens critique. Le texte est plein de néologismes savoureux, joyeuse façon de caricaturer notre bien trop sérieux désir de maîtrise absolue. Il y a deux sensations qui restent après la venue de Gilles Clément : sa présence extrêmement fraternelle, chaleureuse, attentive et humble, derrière laquelle jaillit un magnifique sens de l’humour comme politesse du désespoir. L’envie vous prend alors de retrousser vos manches et de rêver que toute l’humanité derrière lui se mettrait à ramer à contre-courant.

Recherchez et commandez

Sur chezmonlibraire.fr,
vérifiez la disponibilité de vos ouvrages et commandez-les facilement en ligne.
Venez ensuite les retirer directement à la librairie !
Paiement en ligne possible sur demande.

Fermer la modal

Table des matières