Aller au contenu

Archives

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

A l'occasion de l'anniversaire de la librairie en 2019, nous avons édité et offert un livre de souvenirs. Voici donc les meilleurs moments de rencontres de nos dix premières années...

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

Marie Depussé – La Nuit tombe quand elle veut – P.O.L

25 novembre 2011

Tout a très mal commencé. Et, en premier lieu, un manque flagrant de discernement dans ma proposition aux éditions P.O.L d’inviter Marie Depussé pour parler du récit de la maladie et de la mort de son frère. À ce moment-là, je ne vois dans ce projet que l’idée de faire découvrir aux lecteurs un personnage au parcours tout à fait singulier, lié à l’institution de la clinique psychiatrique de La Borde rendue célèbre par ses fondateurs, Jean Oury et Félix Guattari. En y repensant, il y avait bien l’expression d’une réserve de la part de la maison d’édition mais je m’entête et son arrivée à la librairie est des plus étranges. Elle me renvoie immédiatement dans les filets de ma mauvaise idée, exprimant assez clairement qu’elle n’a pas envie de parler du livre. Et pour cause. Évidemment trop à vif, évidemment trop douloureux. La salle est comble et, pour éviter un trop grand malaise, nous évoquons le parcours de Marie, la découverte et l’intérêt qu’elle porte à la clinique des deux philosophes, son engagement dans celle-ci, son installation dans ses murs, la publication de Dieu gît dans les détails, en 1993, que je considère comme un des plus beaux livres sur la folie. Mais la conversation n’est pas très spontanée tellement nous prenons garde d’éviter de parler du livre pour lequel, au départ, elle est là. La seule évocation que nous en ferons ressemble à un cri de colère contre l’hôpital d’aujourd’hui et son manque d’humanité. Fin de ce premier acte, Marie rentre assez rapidement à son hôtel sans autre formalité.

À l’occasion d’une rencontre à la Ferme du Vinatier, en présence de Marie et d’Emmanuelle Guattari, organisée par la Fête du Livre de Bron où je suis libraire, nos chemins se croisent à nouveau. Le malaise est encore palpable, mais la complicité des deux auteures et leur passé commun (l’une comme personnel de la clinique, l’autre en tant que fille du fondateur) donnent une tonalité joyeuse à cette soirée. De leurs témoignages, si complémentaires, bourrés d’anecdotes, se dégagent une grande tendresse mais aussi la conscience d’une utopie dont il est urgent de rappeler l’audace et le bien-fondé. À la sortie, autour des livres que je présente, une discussion pleine de l’énergie que nous venons de recevoir s’instaure entre Emmanuelle et moi, bientôt rejoints par Marie. Grâce à la spontanéité d’Emmanuelle, la relation prend alors une tournure plus légère et, à la fin du festival, Marie Depussé viendra me saluer, nous nous embrasserons. J’ai l’impression que le malentendu s’est totalement dissipé, quelques sourires s’échangent… Mais je ne sais pas encore que je suis en train de lui dire adieu…

Recherchez et commandez

Sur chezmonlibraire.fr,
vérifiez la disponibilité de vos ouvrages et commandez-les facilement en ligne.
Venez ensuite les retirer directement à la librairie !
Paiement en ligne possible sur demande.

Fermer la modal

Table des matières