Aller au contenu

Archives

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

A l'occasion de l'anniversaire de la librairie en 2019, nous avons édité et offert un livre de souvenirs. Voici donc les meilleurs moments de rencontres de nos dix premières années...

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

Aurélien Delsaux – Sangliers – Albin Michel

20 novembre 2017

Lorsqu’un jeune auteur de trente-trois ans publie un premier roman, chez Albin Michel, sur le syndrome de Diogène, vous avez toutes les raisons de penser qu’il est un peu kamikaze. Mais quand vous découvrez que ce roman, rédigé comme un huis clos évidemment, présente des qualités littéraires ahurissantes, vous vous dites que vous avez affaire à un écrivain de premier ordre, gonflé, talentueux et ambitieux qu’illumine la puissance qui se dégage de sa littérature. Peu sexy comme sujet, puisqu’il s’agit de raconter de l’intérieur le quotidien d’une personne atteinte d’un syndrome psychiatrique dont les symptômes, imputables au choix d’un isolement social total, sont de sombrer petit à petit dans un manque absolu d’hygiène et dans l’accumulation de ses propres déchets. Aurélien Delsaux nous fait rentrer dans l’appartement de son personnage pour ne plus en sortir. Les seuls liens avec l’extérieur proviennent des inquiétudes du voisinage qui grondent de plus en plus fort devant les odeurs nauséabondes sourdant de l’appartement.

Voilà pour l’acte 1. L’acte 2, en toute logique, est que Madame Diogène deviendra une pièce de théâtre quelques années après sa publication et que sa programmation au théâtre des Marronniers nous fera nous rencontrer. Je découvre alors que l’auteur a de nombreuses cordes à son arc dont l’enseignement et la mise en scène. C’est lui qui a porté son propre texte sur les planches. Je découvre également que le deuxième roman est en cours de publication. S’il y a dans Sangliers une même violence sourde que dans Madame Diogène, le contexte et le traitement sont totalement opposés. Nous sommes cette fois dans une zone rurbaine bien contemporaine, entre Isère et Alpes, dans une communauté d’habitants qui tente de coexister entre culture rurale et culture péri-urbaine. Les personnalités multiples de ce petit village créent de nombreux personnages qu’Aurélien Delsaux cerne dans leur complexité, leurs contradictions et leurs frustrations. L’absence de liens réels va finir par faire éclater la violence et l’extrémisme nourris par la vacuité politique. Sangliers est un roman engagé et anthropologique à la fois. Il obtient le prix Révélation de la Société des gens de lettres en décembre 2017.

Cette rencontre avec Aurélien Delsaux a été également inspirée par une formation aux animations que nous avons construite avec l’ENSSIB destinée à des bibliothécaires en quête d’outils pour réaliser des temps d’échanges avec des auteurs. La soirée organisée à la librairie leur était proposée comme un cas concret, un exemple sur lequel Aurélien a accepté de faire retour le lendemain dans la salle de classe.

Recherchez et commandez

Sur chezmonlibraire.fr,
vérifiez la disponibilité de vos ouvrages et commandez-les facilement en ligne.
Venez ensuite les retirer directement à la librairie !
Paiement en ligne possible sur demande.

Fermer la modal

Table des matières