Aller au contenu

Archives

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

A l'occasion de l'anniversaire de la librairie en 2019, nous avons édité et offert un livre de souvenirs. Voici donc les meilleurs moments de rencontres de nos dix premières années...

Table des matières
Ouvrir la table des matières >

Bertrand Guillot – B.A., ba, la vie sans savoir lire – Rue Fromentin

31 mars 2011

C’est une amie qui m’incite à lire le deuxième livre de Bertrand Guillot, B.A.-ba, la vie sans savoir lire. Partie travailler à Paris, elle me dit connaître l’auteur et l’apprécier. De plus le sujet m’intéressera forcément. Il s’agit d’un récit relatant une expérience d’un an de cours d’alphabétisation dans le 20e arrondissement de Paris. Pour avoir vécu moi-même cette expérience il y a des années, je retrouve dans le livre de Bertrand Guillot une belle observation de ce qui caractérise cet engagement. Se lancer sans méthode dans ce type d’aventure parce qu’un(e) ami(e) vous y a encouragé, se retrouver devant un groupe d’élèves dont les niveaux sont totalement éclectiques, commencer par un cours puis deux puis trois parce qu’il y a trop d’apprenants et peu d’enseignants, consacrer plus de temps à l’aide administrative qu’à l’enseignement de la langue, se confronter au découragement de certains étudiants et à l’absentéisme récurrent, voire à l’abandon dû à une procédure d’intégration qui échoue… tout cela est raconté avec de l’empathie, une vraie plume et une exigence presque sociologique. Je me laisse séduire par le témoignage que je trouve hautement défendable et contacte l’éditeur. Les éditions Rue Fromentin viennent de naître sous la houlette de Jean-Pierre Montal qui montre une belle volonté à m’aider à défendre ce texte. Je lis le premier roman de Bertrand Guillot paru trois ans auparavant. J’y retrouve l’énergie et l’humour qui m’ont plu dans B.A.-ba… L’auteur n’est pas connu, l’éditeur encore moins, mais le soir de la rencontre la salle est pleine. Le manque de littérature – comme d’écrits pédagogiques d’ailleurs – sur ce sujet a attiré un public très concerné, avide d’échanges d’expériences. S’il n’y a pas de solution miracle dans le livre, la générosité de Bertrand Guillot dans l’écoute et dans l’échange de points de vue aura permis de faire le tour des interrogations et des désarrois de chacun. Il en aura résulté une soirée très constructive pour l’auteur comme pour le public, et une belle convivialité.

Quelques jours plus tard, je trouve sur le blog de Bertrand Guillot une chronique à propos de sa soirée lyonnaise. Il y exprime son étonnement devant un public nombreux et attentif. L’hommage rendu à la librairie m’émeut profondément. « C’est une petite librairie qui a deux ans, l’âge où l’on apprend à marcher… Je crois qu’elle marche déjà », écrit-il. Je vois moi aussi dans ces mots un signe d’encouragement.

Recherchez et commandez

Sur chezmonlibraire.fr,
vérifiez la disponibilité de vos ouvrages et commandez-les facilement en ligne.
Venez ensuite les retirer directement à la librairie !
Paiement en ligne possible sur demande.

Fermer la modal

Table des matières